Blog

Sur quels placements misent les plus riches ?

Selon le dernier baromètre AFFO/Opinion Way publié en avril 2019, 4e édition de l’association des family officers, gestionnaires de grandes fortunes, les investissements en capitaux dans les sociétés non cotées (private equity) devancent une nouvelle fois l’immobilier physique et les actions cotées. Ces dernières voient leur part d’investissement fortement chuter en 2018. Pour 2019, les choix se modifient sensiblement vers la dette non cotée, de façon surprenante. Même si le private equity reste de loin le thème d’investissement favori.

Un family office est gestionnaire de grande fortune, une organisation destinée à détenir, contrôler et gérer le patrimoine d’une ou de quelques familles. De fait, des familles riches, pour ne pas dire très riches.

Quels ont été les placements privilégiés par les familles riches en 2018 ?

L’AFFO a pour mission de faire connaître et promouvoir le métier de family officer autant que de former et informer ses membres. Depuis 2016, l’association réalise chaque année, en collaboration avec Opinion Way, un baromètre basé sur les réponses fournies à un questionnaire proposé aux family officers (mono et multi) ainsi qu’aux partenaires de l’AFFO.

  1. Private equity en tête : Sans surprise, le private equity est le premier véhicule d’investissement des grandes fortunes. Ainsi, parmi les produits d’investissement les plus représentés dans les classes d’actifs des familles en 2018, le private equity représente 21% (investissement directs 12% et via des fonds 9%), en hausse de 1 point pour les investissement directs et stable via des fonds, par rapport à 2017 ;
  2. L’immobilier physique, en retrait pour les SCPI : suivis de l’immobilier avec 17% (immobilier d’investissement 15% et pierre papier 2%), stable pour l’immobilier d’investissement et en baisse de 1 point pour la pierre papier.
  3. Actions cotées en forte baisse : Viennent ensuite les actions cotées avec 16%, en baisse de 6 points
  4. Assurance-vie stable : L’assurance-vie avec 13 % qui reste stable.
  5. Dette cotée (+2%) et produits de taux avec 7%,
  6. Actifs tangibles : + 3 points pour les actifs tangibles avec 4% (forêts, vignobles, foncier agricole…),
  7. Dette non cotée et la philanthropie augmentent de 1 point.
  8. Les investissements dans l’Art restent stables avec 2%.